LE COEUR S'OUVRE AVEC LE BEAU. Seila peint des coeurs sublimés.



Née en 1971 à Paris, Seila JULLIAN-GAUFRES est peintre autodidacte, licenciée en Histoire de l’art en 2004 à Université Paul Valéry, Montpellier.
Seila JULLIAN-GAUFRES vit à Aigues vives. Son atelier se situe dans le Gard, depuis 2018.

Après vingt ans à prendre soin des autres au sein d’une clinique à Nîmes, SEILA, infirmière, décide de se consacrer progressivement à son activité artistique.
« Les cœurs que je peins sont le fruit "d'une rencontre " entre ce que je ressens lorsque je donne des soins à des patients, et les émotions du moment qui apparaissent quand je peins ». Les coeurs ont leur langage que je dévoile au fur et à mesure de ma gestuelle artistique. Je propose également la création d'un "coeur" personnalisé. Une personne, un groupe de personnes font le récit de leur vie ou d'un moment de vie. Je traduis les émotions à travers une peinture.

Je peins actuellement sur des toiles à l'acrylique. Un coeur personnalisé demande un délai d'un mois d'attente en moyenne.

"Je suis convaincue des effets bénéfiques de l'Art " Seila.

Aujourd'hui les neurosciences permettent d'expliquer les circuits neuronaux sollicités lorsque l'on se trouve face à une œuvre d'art : 

« Au contact avec une œuvre d’art, nous rentrons en résonance avec l’artiste qui a travaillé sur l’œuvre. C’est ce qu’on appelle la théorie de l’esprit : grâce à nos neurones-miroirs, notre cerveau essaye de deviner l’intention de l’artiste, on se met à sa place, même s’il est mort depuis des siècles. En regardant La Joconde, on devient Mona Lisa. L’œuvre d’art devient un être vivant avec laquelle vous interagissez et qui vous modifie, qui vous transforme. L’interaction y est essentielle ".


Une interaction est impossible lorsque l'expérience artistique est virtuelle, explique Pierre Lemarquis, parce que toute la communication non-verbale est absente, ainsi que le sentiment de partager une expérience artistique. « Regarder un spectacle à l’écran ne stimule pas notre imagination , ni notre créativité, fondamentales pour nous donner le goût de vivre ».


Pierre Le Marquis, neurologue, auteur du livre, L'art qui guérit, édition Hazan, 2020






Exposition individuelle

Temple, Saint Privat de Vallongue, 22 juillet au 6 aout 2023

Expositions de groupe

Les journées européennes des métiers d'art, JEMA, du 3 avril au 7 avril 2024 , Nîmes

Exposition Art’paillargues, château d’Artpaillargues, 17 septembre 2023
Galerie 14, 14 quai de la fontaine 30000 Nîmes, 14,15,16 septembre 2023, journées du patrimoine, association Jemanimes
Galerie l’appartement, Rue notre Dame Nîmes, 31 mars,1,2 avril 2023, association Jemanimes
Galerie Jules Salles, 13 boulevard Amiral Courbet, 30000 Nîmes, club service Soroptimist Nîmes
Atelier 8, 8 Grand rue, 30000 Nîmes, 17 décembre au 31 décembre 2022